Je sais, ce n'est pas très beau de piquer un titre à quelqu'un d'autre, même si c'est Murakami.
Mais Titin n'inspire pas que les grateux du Schoeller-Parole ou les glisseur du feutre pinceau.
Il émeut les vrais artistes, ceux qui bougent avec leur corps et qui font vivrer les nôtres. La preuve :


Photo : Olivier Humeau

Merci Delphine pour cette performance.
Je t'adore et je regrette vraiment de n'avoir pu assister à ces 3 jours d'impros.
Pour tous ceux qui ne comprennes pas de quoi je parle,
je ne peux que les inciter à parcourir le site du projet DI en long et en large,
pour tout savoir ou presque sur les projets de Delphine et Lionel :
http://720digital.free.fr/projetdi
Vu à la télé !

Et pour accompagner ça un extrait du prochain Tinderstick : "Yesterday Tomorrows"