Je me souviens de cette époque où l’on pouvait encore s’échapper de la civilisation
et profiter d’une nature encore intacte
enfin presque…