Un extrait de la couv’ Achab T2 un poil racoleur penseront quelques jaloux…