A TRIBUTE TO RENÉ BRANTONNE

Un site incontournable qui offre à nos yeux ébahis TOUTES les couvertures réalisées pour la collection Anticipation du Fleuve Noir (et qui ne passe pas sous silence quelques plagiats du Maître (section influences). Voir lien.

Par |2019-03-20T10:13:20+02:00janvier 10th, 2009|En vrac...|0 commentaire

Une affaire à suivre !!!

Notre reporter a surpris dernièrement dans la région,
un individu étrange fignolant les derniers détails
d’une machine diabolique qu’il dit vouloir « lâcher sur la ville »
« Ha Ha !.. » dit-il régulièrement, « Je vis ailleurs ? Je vis ailleurs ? Ils vont voir… ».
Il s’agirait d’un dessinateur…

Par |2019-03-20T10:15:06+02:00janvier 4th, 2009|En vrac...|2 Commentaires

YES, WE CAN !

Une pensée émue à la mémoire de George Herriman (1880-1944), le plus grand auteur de bande-dessinée ayant jamais existé, qui lui aussi était métis. Enfant, sa famille avait du quitter la Louisiane pour la Californie suite à des exactions racistes.

Par |2019-03-20T10:16:22+02:00novembre 5th, 2008|En vrac...|3 Commentaires

AVIS AUX HOUBÎÎÎÎ : ……………….. Notre Grande Réunion Annuelle (G.R.A.) se tiendra à La Vespière (14290) …………………………………………………………….. du 22 au 29 novembre 2008.

Grand merci à Irène et Stéphane (hotel-restaurant*** LES BONZES AMIS) pour leur hospitalité et leur inépuisable prodigalité.

UN SOUVENIR ÉMU DE LA G.R.A 2007 (DANS L’ATELIER DE HLM). ON RECONNAITRA AU SECOND PLAN MESSIEURS HLM ET ENJALBERT.

Par |2019-03-20T10:17:41+02:00octobre 28th, 2008|En vrac...|5 Commentaires

L’ALBUM DE L’ANNÉE ?… : « LE PIÈGE » de Felipe H. Cava et Federico del Barrio (El artefacto perverso)

On retrouve dans LE PIÈGE (Actes sud – l’an 2), les qualités que l’on avait appréciées dans LES AILES CALMES (Frémok,2004): Le scénario est dense, au plus proche de l’humain, et Cava réussit à évoquer une période sinistre de l’histoire espagnole en évitant tout moralisme. Au pinceau, Del Barrio poursuit son aventure graphique: Influencé à ses débuts par la « ligne claire », son dessin devient de plus en plus expressionniste et son trait charbonneux fait s’affronter le noir et le blanc dans une étreinte amoureuse digne des plus belles heures de la gravure sur bois.%%%

Par |2019-03-29T14:54:37+02:00octobre 17th, 2008|En vrac...|0 commentaire